Atelier national d’examen et de validation du rapport final de l’Evaluation Environnementale et Sociale Stratégique (EESS) du secteur des mines au Togo

Le Projet de Développement et de Gouvernance Minière (PDGM) a organisé les 13 et 14 novembre 2018 à l’Hôtel Sancta Maria à Lomé, un atelier national d’examen et de validation du rapport final de l’Evaluation Environnementale et Sociale Stratégique (EESS) du secteur des mines au Togo. Environ 85 représentants de l’administration publique, de l’Université de Lomé, des acteurs de la société civile et autres structures, des exploitants miniers, des personnes rencontrées sur le terrain, des communautés environnantes des exploitations minières et des médias ont été invités à cet atelier.

 Au premier jour, les participants ont suivi des communications sur les différentes parties du rapport à savoir : l’état des lieux du secteur minier au Togo, le potentiel minéral de notre pays, les exploitations minières industrielles et artisanales, le diagnostic des impacts environnementaux et sociaux des exploitations minières, les recommandations d’ordre politique, juridique et institutionnel, le plan d’action à court, moyen et long termes.

 Le deuxième jour de l’atelier a connu deux phases. La première a été consacrée aux discussions et validation du rapport final de l’Evaluation Environnemental et Sociale Stratégique (EESS) par groupes thématiques. La deuxième phase a permis de valider le rapport final en séance plénière de tous les participants.

 Pour mémoire, la conduite d’une Evaluation Environnementale et Sociale Stratégique (EESS) du secteur des mines au Togo s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de Développement et de Gouvernance Minière (PDGM). Ce projet est exécuté depuis mars 2016 grâce à un crédit de 15 millions de dollars US contracté par le Gouvernement togolais  auprès de l’Association Internationale pour le Développement (IDA), un Groupe de la Banque mondiale. Le PDGM prendra théoriquement fin en 2020.

 

 

A propos

Le Projet de développement et de gouvernance minière (PDGM) proposé est conforme à la stratégie de développement du Togo et la Vision minière africaine. Les deux stratégies considèrent le potentiel de ressources naturelles (notamment les mines et le ciment) comme des « sources de croissance » et encouragent le pays à s'engager sans délais dans l'optimisation des bénéfices sociaux et économiques découlant des atouts miniers dont il dispose. 

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir nos newsletters