Previous Next

2ème Forum de redevabilité sur le secteur extractif

Atakpamé accueille le 2ème Forum de redevabilité sur le secteur extractif

Du 28 au 29 mai 2019 à Atakpame, s’est déroulé le deuxième forum régional de recevabilité du secteur minier au Togo. Plus de 170 participants venant des 12 préfectures de la région des plateaux y ont pris part avec une forte représentation des chefs traditionnels, des préfets et des communautés

Existe-t-il véritablement un débat ouvert autour de la gestion minière au Togo? Afin de répondre à cette préoccupation, celle d'apprécier et de faciliter les échanges d'informations constructives entre acteurs intégrés dans la gestion minière, la région des plateaux, comme toutes les autres régions regorgeant des ressources minières, abrite les 28 et 29 Mai 2019 le Forum de Redevabilité sur le secteur extractif. 

 Des exploitations minières, il en existe dans la Région des Plateaux au Togo, ...notamment de l’or, le diamant, le marbre, l’eau et les pierres ornementales. Mais quel débat autour de la gouvernance de ce secteur?

Partant des divers rapports de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) Togo et d'autres alternatifs sur le besoin d’établir un dialogue constructif autour du secteur minier, le Projet de Développement et de Gouvernance Minière (PDGM) n’a pas fini de s’investir sur toute l’étendue du territoire.

Après Tsévié en décembre 2018, l’étape d’Atakpamé, a débuté ce 28 mai 2019 avec pour mission d'étaler non seulement des acquis en matière de réforme dans des thématiques suivant un programme sur deux jours qui donne non seulement l’occasion de mettre en place la plateforme régionale, mais surtout offre la possibilité à tous les acteurs constitués notamment des chefs traditionnels, autorités, société civile, opérateurs économiques, artisans miniers, médias locaux,…un large public de se retrouver et de débattre à cœur ouvert des questions restées tabou jusqu’à une date récente, de sauter les verrous de l’opacité, de démocratiser le débat sur les aspects de gouvernance du secteur minier dans la Région des Plateaux.

 C’est donc sans ambages que le PDGM évolue progressivement à travers une mise en œuvre matérialisée par le renforcement des cadres techniques et structurels : l’EMAPE (Exploitation Minière Artisanale et à Petite Echelle), l’ANGE (Agence Nationale de Gestion de l’Environnement), la plateforme de redevabilité sur le secteur extractif.

Des activités qui participent à rassurer tous les acteurs du secteur extractif, atouts confortés par l’adoption les 23 et 24 Mai derniers de la politique minière, à l’Hôtel Sancta Maria de Lomé.

Rappelons que toutes les régions minières, dans le cadre de la mise en place de la plateforme de redevabilité seront dotées de points focaux à même d’observer le secteur minier et faire des propositions constructives pour que des résolutions visant à l’amélioration continuelle de la transparence et la consolidation des conditions de vie des populations des zones minières soient effectives.

 

A propos

Le Projet de développement et de gouvernance minière (PDGM) proposé est conforme à la stratégie de développement du Togo et la Vision minière africaine. Les deux stratégies considèrent le potentiel de ressources naturelles (notamment les mines et le ciment) comme des « sources de croissance » et encouragent le pays à s'engager sans délais dans l'optimisation des bénéfices sociaux et économiques découlant des atouts miniers dont il dispose. 

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir nos newsletters