LES COMPOSANTES DU PROJET

Le secteur minier est une composante essentielle du développement économique du Togo.  À ce titre, il constitue un domaine prioritaire d'appui politique du Gouvernement.

LES COMPOSANTES DU PROJET

Le secteur minier est une composante essentielle du développement économique du Togo. 

Contexte sectoriel et institutionnel

Le secteur minier est caractérisé par la présence historique prédominante du secteur public dans l'exploitation minière du phosphate.


Cependant, les investissements du secteur privé, de plus en plus nombreux, tendent à accroître la diversification de ce secteur en entraînant l'exploitation d'autres types de substances minérales.

En effet, la pierre à chaux, le fer et le marbre dolomitique représentent désormais une part importante du PIB national et des recettes d'exportation. En 2014, le Togo comptait 29 exploitants miniers d'origines diverses

La gestion et le suivi des activités de développement du secteur minier au Togo.


Moderniser le bureau du cadastre minier de Lomé en mettant en œuvre un système de cadastre moderne et informatisé, assorti de procédures d’octroi, de refus et de résiliation des permis.


Eliminer l'asymétrie de l'information et des connaissances au niveau des accords contractuels et des compétences techniques entre les investisseurs et l'État, afin de renforcer le pouvoir de négociation de l'État vis-à-vis des investisseurs

Le projet vise à rationaliser le dispositif institutionnel en vue d’accroître l’efficience de la prise de décision concernant l’élaboration des politiques, la planification, les investissements et la participation du secteur privé.


Au-delà du développement des capacités institutionnelles, le projet devra améliorer la transparence et la redevabilité du secteur de l'industrie extractive Togolais en renforçant les exigences en matière de gouvernance.


Les questions et les recommandations du projet devront aider le gouvernement à élaborer des politiques sectorielles qui visent à renforcer la gestion des ressources minérales du pays et à contribuer à la création d’emplois, ainsi qu’a l’amélioration des conditions de vie des communautés rurales.
Évolution de l'obtention de permis d'exploitation minière au Togo, 2012-2014
d'augmentation de nouveaux permis

Année 2012

d'augmentation de nouveaux permis

Année 2013

baisse de nouveaux permis

Année 2014

0
nouveaux permis d'exploitation

2013

0
nouveaux permis de prospection

2013

0
nouveaux permis d'exploitation

2014

0
nouveaux permis de prospection

2014

Dernières actualités

Séance de travail à l'Université de Lomé

Séance de travail à l'Université de Lomé

Ce mercredi le 14 Août 2019, une séance de travail de la mission de suivi du PDGM conduite par le charge de projet M. Mo...

STATISTIQUES ET DONNEES CLEES

Les statistiques officielles relatives à la production minière.

Principal résultat immédiat attendu (produit)

Indicateurs de résultats intermédiaires (produits)

Celle-ci présente le nombre de nationaux formés à des compétences de l'IE (ayant bénéficié d'un programme de formation à ces compétences), le nombre de services de conseil fournis sur les transactions
35%

Femmes

ressortissants locaux formés à des compétences de l'IE

65%

Hommes

ressortissants locaux formés à des compétences de l'IE

0
Nationaux
formés à des compétences IE 
0%
Amélioration de l'opinion
des populations locales concernées
0
Inspections environnementales
et de sécurité des infrastructures minières 

Principal résultat à court terme  (effet)

Indicateurs relatifs à l’Objectif de développement du Projet

Celle-ci présente le pourcentage des femmes bénéficiaire directes du projet, des société d'IE en conformité avec la légistlation environnementale et les opérations minières soumises à des mécanismes de contrôle de la production, par an, en vertu des normes en vigueur
35%

Femmes

Pourcentage de bénéficiaires directs du projet

65%

Hommes

Pourcentage de bénéficiaires directs du projet

0%
Sociétés d'IE
en conformité avec la législation environnementale
0
Opérations minières

soumises à des mécanismes de contrôle de la production

0Oui
Pour la modernisation
du cadastre minier, déploiement du SIG

Principal résultat immédiat attendu (produit)

Indicateurs de résultats intermédiaires (produits)

Celle-ci présente le nombre de nationaux formés à des compétences de l'IE (ayant bénéficié d'un programme de formation à ces compétences), le nombre de services de conseil fournis sur les transactions
35%

Femmes

ressortissants locaux formés à des compétences de l'IE

65%

Hommes

ressortissants locaux formés à des compétences de l'IE

0
Nationaux
formés à des compétences IE 
0%
Amélioration de l'opinion
des populations locales concernées
0
Inspections environnementales
et de sécurité des infrastructures minières 

Principal résultat à court terme  (effet)

Indicateurs relatifs à l’Objectif de développement du Projet

Celle-ci présente le pourcentage des femmes bénéficiaire directes du projet, des société d'IE en conformité avec la légistlation environnementale et les opérations minières soumises à des mécanismes de contrôle de la production, par an, en vertu des normes en vigueur
35%

Femmes

Pourcentage de bénéficiaires directs du projet

65%

Hommes

Pourcentage de bénéficiaires directs du projet

0%
Sociétés d'IE
en conformité avec la législation environnementale
0
Opérations minières

soumises à des mécanismes de contrôle de la production

0Oui
Pour la modernisation
du cadastre minier, déploiement du SIG

NOUS SUIVRE SUR NOS RESEAUX SOCIAUX

PDGM PDGM PDGM PDGM

A propos

Le Projet de développement et de gouvernance minière (PDGM) proposé est conforme à la stratégie de développement du Togo et la Vision minière africaine. Les deux stratégies considèrent le potentiel de ressources naturelles (notamment les mines et le ciment) comme des « sources de croissance » et encouragent le pays à s'engager sans délais dans l'optimisation des bénéfices sociaux et économiques découlant des atouts miniers dont il dispose. 

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir nos newsletters